Exemple

» Observations
» Indice BioClimatique

Méthodologie
Londres
Paris

Nice
Marseille
Lyon

» Indice National Classique

Méthodologie
France

» Indice National Economique

Méthodologie
France


» Observations  - Indice Climatique - Biophysique

2005

»  Méthodologie - Intérêts

» Pourquoi ?

Les indices bioclimatiques, calculés en fonction des températures, du vent et de l'humidité, matérialisent en un indice mathématique les sensations physiques ressenties par le corps.
Le corps humain (protection de la peau - sudation - ventilation pulmonaire) lutte contre le réchauffement. D'autant plus quand l'air ambiant est humide (saturé en eau), et d'autant moins quand le vent est fort. De la même façon, pour lutter contre le refroidissement, plus le temps est humide ou venteux et plus la sensation de froid est grande.

Par extension, les constructions (immeubles) sont soumis aux même processus physiques. Par exemple, en dehors de tout rayonnement solaire, les pertes thermiques d'un mur face au vent sont supérieures à un mur sans vent.

» Définitions

Ces paramètres climatiques, fondamentaux - température, vent et humidité - sont réunis au sein de l'indice bioclimatique. Il est calculé physiquement en Watts par mètre carré et représente le pouvoir de l'air à refroidir la matiére. On considère qu'au dessus de 700 W.m-2 le corps doit lutter contre le refroidissement, et en dessous de 350 W.m-2contre le réchauffement. Attention, l'échelle est en ordre inverse, plus les températures augmentent et plus l'indice s'approche de 0 : plus il faut lutter contre le réchauffement. Le seuil de 350 W.m-2 correspond aux équilibres températures interne du corps humain (37°) - épidermes (32°-30°) - air ambiant. Bien entendu, les seuils sont des moyennes, ou des normales, chacun réagissant par nature et par habitude différemment aux conditions climatiques.

» Intérêts

Formuler le pouvoir climatique d'une ville, d'une région ou d'un pays correspond à formuler son attrait touristique climatique (balnéaire).
Outre les intérêts directs biologiques ou médicaux, on peut corréler ces données avec les consommations d'énergies, du chauffage en hiver à la climatisation en été, ou encore les consommations de boissons ou de glaces en été...

» Précision

Graphiquement, l'indice montre que le climat à Nice est plus régulier qu'à Marseille, si en valeur absolue le pouvoir réfrigérant de l'air agit directement sur le bien-être du corps, la régularité du climat dans le temps est aussi un facteur très important.

 Légende des graphiques

Sur le graphique, proposé ci-dessus, sont comparés les indices pour les villes de Marseille et de Nice. Avec le graphique ci-dessous des températures correspondantes, on confirme l'importance du vent (mistral) à Marseille par rapport à Nice. En effet, l'irrégularité du mistral à Marseille accentue les différences avec Nice, en hiver à Marseille l'indice peut atteindre 1150 (conditions très défavorables) tandis qu'à  Nice il est voisin de 800. Inversement aussi, milieu du mois de janvier, à Nice nous observons 800 alors que Marseille pointe à 500 (très bonnes conditions) en dépit de températures inférieures à Marseille.

 

2005


   Toute reproduction totale ou partielle de ce site, par quelque procédé que ce soit, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
 

P WEX ©   -  Tous droits résevervés  -  Contact